Rencontres aquatiques à Moorea

Publié le par Anouk

C'est tout juste en descendant de notre ponton et à peine la tête dans l'eau (en palmas-masque-tuba) que nous avons l'heureuse surprise de voir cette porcelaine tigrée.


2009 nov MOOREA sofitel 0732009 nov MOOREA sofitel 062















Il est désormais rare de pouvoir observer une porcelaine en dehors des collections personnelles où elles perdent tout éclat. En effet les fonds marins tahitiens ont été pillés par des plongeurs peu scrupuleux qui s'étonnent de ne plus voir la même faune qu'il y a une vingtaine d'années. Ce n'est pas toujours la faute d'El Niño.


On la voit se déplacer à l'aide de ses picots qu'elle sort à l'occasion.

2009 nov MOOREA sofitel 079
2009 nov MOOREA sofitel 081


Cette porcelaine nous a intrigués une bonne heure. On a fini par la cacher entre du corail pour qu'elle ne meurt pas indignement sur une étagère poussiéreuse d'un soit disant collectionneur.



2009 nov MOOREA sofitel 0912009 nov MOOREA sofitel 121
2009 nov MOOREA sofitel 1242009 nov MOOREA sofitel 114Après avoir quitté notre porcelaine, nous nageons dans le lagon. Les coraux sont d'une splendeur incroyable et surtout mis en valeur par le soleil qui brille.

2009 nov MOOREA sofitel 136


 2009 nov MOOREA sofitel 1062009 nov MOOREA sofitel 099

 



Les raies léopard qui affectionnent les fonds sablonneux.



Plongée bouteille le lendemain avec le club de l'hôtel

 

2009 nov MOOREA sofitel 144



Encore une rencontre inattendue avec les baleines à bosses, à la fin de la saison

2009 nov MOOREA sofitel 147


2009 nov MOOREA sofitel 149

2009 nov MOOREA sofitel 150

2009 nov MOOREA sofitel 152



2009 nov MOOREA sofitel 1552009 nov MOOREA sofitel 156

Nombreux requins pointe noire et une carangue à grosse tête.


On repart pour une deuxième plongée bouteille, mais en lagon cette fois-ci. Je crois que c'est notre jour de chance pour les rencontres, alors on poursuit l'aventure.

2009 nov MOOREA sofitel 162



2009 nov MOOREA sofitel 1692009 nov MOOREA sofitel 184

Ptéroïs à antennes et ptéroïs à rayons

2009 nov MOOREA sofitel 1712009 nov MOOREA sofitel 1742009 nov MOOREA sofitel 192

Des poissons-feuilles de couleur variable.

2009 nov MOOREA sofitel 1982009 nov MOOREA sofitel 2002009 nov MOOREA sofitel 204

Roses et anémones

2009 nov MOOREA sofitel 180


Une murène


2009 nov MOOREA sofitel 1852009 nov MOOREA sofitel 186














2009 nov MOOREA sofitel 217

Poisson scorpion

2009 nov MOOREA sofitel 2292009 nov MOOREA sofitel 214














2009 nov MOOREA sofitel 2352009 nov MOOREA sofitel 240


Deux poissons-pierres dans un trou.

Publié dans Les Iles du Vent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thierry 17/02/2010 21:37


Bonjour,

Quelles belles photos ! ça laisse rêveur !!! Pourriez vous nous indiquer quel appareil vous utilisez ?

Merci par avance


Anouk 04/03/2010 07:03


Bonjour,

Merci pour le compliment. Les photos sont prises par Antoine et il a un petit canon ixus.


foued 04/01/2010 14:32


Wow,
La porcelaine est splendide et la vidéo des baleines à bosses est magnifique. Ca le rappelle une plongée que nous avons faite ensemble
merci pour ce blog génial!


Anouk 05/01/2010 04:24


Salut Foued,

Merci pour ta visite et ton commentaire.
Nous avons passé un bon moment à admirer la porcelaine et puis la voir évoluer dans son milieu naturel est quelque chose d'extraordinaire et surement beaucoup plus rare que de croiser une baleine à
bosses.
Ceci dit je reste toujours émerveillée devant la nature, quelle qu'elle soit faune ou flore.

A bientôt sur le blog ou à Paris.


Marie-France 30/12/2009 09:15


Un vrai régal des yeux et en plus une vidéo sur la baleine et son baleineau. Tout est magnifique, oui, je veux bien croire que c'était votre jour de chance pour la plongée, toutes ces rencontres
très diversifiées ! Mauruuru Anouk.
Marie-France


Anouk 02/01/2010 09:24


Effectivement, il faut multiplier les plongées pour provoquer le destin des rencontres aquatiques. On a beau toujours faire les mêmes sites de plongées, les plongées restent unique.