Akamaru

Publié le par Anouk

Akamaru, troisième plus grande île des Gambier est aussi la première où le père Laval et ses acolytes, Caret et Murphy, se sont posés.

2009 nov MANGAREVA 372



2009 nov MANGAREVA 374



L'allée principale est bien entretenue, à l'image de ce que Laval voulait contrôler la nature. En effet, il ne supportait pas l'exhubérance de la végétation et que la folle nature puisse s'exprimer aussi sauvagement était pour lui une forme de blasphème. Il ordonnait que tout soit entretenu, coupé, taillé, desherbé...

2009 nov MANGAREVA 375



D'ailleurs pour la petite histoire, toute parcelle de terrain qui a été défrichée à l'époque de Laval appartient désormais à la congrégation du Sacré-coeur de Picpus. Les Mangaréviens dépossédés depuis de leur terre doivent racheter les terrains à la congrégation.

2009 nov MANGAREVA 378


Notre Dame de la paix, construite en corail, présente deux clochers dissymétriques pour rappeler la cathédrale de Chartres (d'où est originaire Laval). Elle date de 1844.

2009 nov MANGAREVA 3812009 nov MANGAREVA 3822009 nov MANGAREVA 387



2009 nov MANGAREVA 3912009 nov MANGAREVA 392

Moment de repos entre la cathédrale et le presbytère.

La chambre du presbytère, rudimentaire, seulement décorée par un portait du père Honoré Laval.

2009 nov MANGAREVA 3952009 nov MANGAREVA 405

2009 nov MANGAREVA 3962009 nov MANGAREVA 397



2009 nov MANGAREVA 3982009 nov MANGAREVA 399

Le four à pain composé seulement de 2 pierres posées l'une sur l'autre avec une petite cheminée sur le dessus pour que s'évacue la fumée.



2009 nov MANGAREVA 4002009 nov MANGAREVA 406

A côté du four à pain, un puit.

Dans le jardin du presbytère, un rosier et une orchidée (??)

2009 nov MANGAREVA 407


2009 nov MANGAREVA 409




En quittant l'île par bateau, nous croisons le catamaran du chanteur Antoine.
A droite, l'ilôt de Mekiro avec à son sommet une croix dressée par le père Ferrier “le retour des poissons non toxiques et consommables”

2009 nov MANGAREVA 4112009 nov MANGAREVA 414

Publié dans Archipel des Gambier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-France 06/01/2010 09:06


Plus je te consulte, plus la nostalgie m'envahit, même sur les Gambier, car tes articles sont tellement bien rédigés et riches en photos, oui, faut absolument que nous visitions cet archipel. Mais
comme tu le laisses entendre, quatre jours, c'est bien trop juste, le séjour sur huit jours nous permet de s'attarder davantage sur les îles de cet archipel.
Mauruuru Anouk, bises et bonne soirée.
Marie-France


Anouk 10/01/2010 04:38


Cela me ferait plaisir d'y retourner un jour si l'occasion se présentait. Et je pense que je ferais plus de randonnée pour admirer de lagon et toutes ces iles qui l'entourent.

Bises


Damien 04/01/2010 10:13


Sincères félicitations Anouk pour cette belle échappée des Gambier, les photos sont magnifiques et les textes très informatifs. A très bientôt!


Anouk 05/01/2010 04:19


Merci Damien,
Il est vrai que le côté historique des missionnaires batisseurs m'a grandement intéressée. J'aimerai trouver  Jean-Paul Delbos, "La mission du bout du monde", Les éditions de Tahiti,
2002 et aussi le journal de la société des océanistes avait consacré un article sur Laval.

Le photographe est Antoine et je lui transmets les compliments.

A bientôt.


sylvie-anne 04/01/2010 07:57


Super les Gambier ! Ces îles sont dans mon programme du premier semestre 2010.
Merci pour ton reportage très complet.


Anouk 05/01/2010 04:09


Un des plus beaux archipels de la Polynésie à mon avis. Nous sommes restés 4 jours et j'aurais finalement bien passé une semaine. Il va y avoir un autre salon du tourisme intérieur en février
m'a-t-on dit. Tu pourras bénéficier du vol à 25000 francs.

Si tu veux d'autres informations n'hésite pas à m'envoyer un mail.

Anouk